Bandeau image

L'Institut DATAIA

Chapo
L’Institut DATAIA est l’institut de convergence français spécialisé en sciences des données, intelligence artificielle et société, ou comment les technologies big data et l'intelligence artificielle se croisent avec les sciences humaines et sociales pour une intelligence artificielle au service de l'humain.
Description

Sélectionné par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre des programmes d’«Investissements d’Avenir», l’Institut DATAIA a pour vocation de regrouper et de structurer des expertises pluridisciplinaires de grande ampleur et de forte visibilité pour mieux répondre à des enjeux majeurs des sciences des données, de l’intelligence artificielle et de leurs applications grâce au décloisonnement entre les mathématiques, les sciences informatiques et les sciences juridiques, économiques et sociales.

Il mobilise à son lancement plus de 130 chercheurs et enseignants-chercheurs de quatorze établissements (Université Paris-Saclay, Inria, CEA, CentraleSupélec, CNRS, Ecole polytechnique, ENSAE, HEC, IFP-EN, IMT, INRA, Université Evry-Val d’Essonne, Université Paris-Sud, Université Versailles - Saint-Quentin-en-Yvelines), ainsi qu’un programme d’affiliation industrielle permettant la collaboration étroite avec les entreprises.

 

Les données sont collectées et traitées dans tous les domaines de la vie privée et professionnelle.

 

Dans les domaines du transport ou du tourisme, l’exploitation agile et intense des données permet d’ores et déjà de défier les entreprises leaders du XXIe siècle. La recherche et l'innovation par les données ont permis le développement d’une économie entièrement nouvelle.

Ces technologies et ces services intelligents ont déstabilisé beaucoup d’industries traditionnelles et bouleversent nos modes de vie, le fonctionnement de nos organisations et notre modèle social entier. Si les modèles d’affaires fondés sur les données changent radicalement le paysage, ils font face à des défis scientifiques et technologiques majeurs (capter, stocker, traiter des données en croissance exponentielle) et soulèvent des questions sociales, juridiques et éthiques cruciales.

 

De la même façon que les données sont omniprésentes, les algorithmes de gestion et d’analyse de ces données deviennent de plus en plus présents et inhérents aux services numériques intelligents.

 

Du fait de cette dualité entre les données et les algorithmes, la maîtrise de la robustesse et de la stabilité des systèmes algorithmiques est un défi majeur.

L’analyse des données évolue de la description du passé à l’analyse prédictive et prescriptive. Selon les pays, une vigilance s’est créé autour des données sensibles (vie privée) ou/et des algorithmes (contexte prescriptif). Des questions se posent alors sur la neutralité, l’équité, la non-discrimination, la loyauté, la sécurité et le biais de ces systèmes algorithmiques du fait de l’asymétrie informationnelle entre les producteurs de ces services numériques et leurs consommateurs, qu’ils soient citoyens ou professionnels (B2C ou B2B). Ainsi, la transparence, la redevabilité et l’explicabilité des systèmes algorithmiques deviennent des propriétés critiques.

 

La transformation numérique fondée sur les sciences des données et sur l’intelligence artificielle présente des verrous scientifiques, technologiques, juridiques, économiques et éthiques totalement interdépendants dans le contexte actuel.