Catégorie
Dataia

Les femmes à la tête de l'industrie de l'IA : "Nous devrions aider à parrainer les femmes qui travaillent déjà en IA"

Bandeau image

Les femmes à la tête de l'industrie de l'IA : "Nous devrions aider à parrainer les femmes qui travaillent déjà en IA"

  • Actualités sur le même thème

Partager

twlkfbml
Chapo
Afin qu'elles puissent se concentrer sur leur recherche et leur travail et ne pas passer leur temps à chercher du financement, nous devrions développer le parrainage pour les femmes qui travaillent déjà dans l'IA.
Voici le témoignage de Julie Josse rédigé par Tyler Gallagher pour le web magazine "Medium".
Contenu
Corps de texte

Tyler Gallagher

Je pense que nous devrions aider à parrainer les femmes qui travaillent déjà dans le domaine de l'IA, afin qu'elles puissent se concentrer sur leur recherche et leur travail tout en ayant la possibilité de participer à des actions de communication (partager leur travail, donner des conférences) et ne pas passer leur temps à chercher du financement (car comme je l'ai dit, on ne peut pas tout faire !). De plus, le parrainage de femmes dans les rencontres technologiques et les bourses d'études sur la diversité pourrait être un moyen important de démontrer la sensibilisation à l'égalité de la diversité.

Dans le cadre de ma série sur les femmes à la tête de l'industrie de l'intelligence artificielle, j'ai eu le plaisir d'interviewer Julie Josse, professeure de statistique à l'École Polytechnique spécialisée en données manquantes et inférence causale. Son domaine d'application principal est la santé publique. À l'École Polytechnique, elle est responsable des sciences des données pour le programme de maîtrise en administration des affaires, en collaboration avec HEC. Elle a publié plus de 30 articles et écrit 2 livres en statistiques appliquées. Son expérience du traitement de données incomplètes est reconnue par la communauté : elle a organisé la conférence MissData sur les valeurs manquantes en 2015 et elle est souvent invitée à donner des conférences pour partager son expérience. Son objectif est de promouvoir l'innovation méthodologique afin d'apporter une application utile de ses recherches à l'utilisateur, en particulier dans le domaine des biosciences et de la santé. Julie Josse se consacre à la recherche reproductible à l'aide du logiciel statistique'R' : elle a développé des progiciels incluant FactoMineR, denoiseR, missMDA pour transférer son travail. Elle est membre de la fondation R et de Rforwards pour accroître la participation des minorités dans la communauté. Julie a grandi en Afrique et en Polynésie française avant de s'installer aux portes de Paris. Elle est passionnée de statistiques mais aussi de voyages (souvent à cheval) autour du monde. Elle est également fascinée par la nature et la science. Elle s'intéresse particulièrement aux questions humanitaires et son objectif à long terme est d'utiliser davantage ses compétences à cette fin.

Tyler Gallagher

Julie Josse

Lire le témoignage de Julie Josse 

Actualités sur le même thème