Catégorie
Intelligence Artificielle

Réseau national de recherche en Intelligence Artificielle : avec l'Institut DATAIA "la France ne part pas de rien"

Bandeau image

Réseau national de recherche en Intelligence Artificielle : avec l'Institut DATAIA "la France ne part pas de rien"

  • Le rapport Villani
  • Actualités sur le même thème

Partager

twlkfbml
Chapo
Le jeudi 29 mars dernier, à l'occasion de la remise du rapport Villani et du sommet "AI for Humanity", Emmanuel Macron annonce la mise en place d'un réseau français de l'Intelligence Artificielle coordonné par Inria et cite l'Institut DATAIA.
Contenu
Corps de texte

Le jeudi 29 mars dernier, lors de son discours de conclusion de la conférence "AI for Humanity", organisée au Collège de France à Paris, Emmanuel Macron, président de la République, annonce la constitution d'un "programme national pour l'intelligence artificielle. Il sera coordonné par Inria en lien avec les autres organismes de recherche partenaires et les universités liées et il impliquera l'ensemble de la communauté scientifique française. Nous mettrons en place en particulier un réseau emblématique de quatre ou cinq instituts dédiés ancrés dans des pôles universitaires émaillant le territoire français."

Texte citation
Ces pôles existent pour certains d'ores et déjà, [...] à Saclay avec l'Institut DATAIA, nous ne partons pas de rien.
Corps de texte

"Le rapport de Cédric Villani remis aujourd’hui est tout à fait éclairant et donne une vision de l’intelligence artificielle précise, débarrassée de préjugés anxiogènes", estime Emmanuel Macron.

"Sur la question de l’IA, il ne faut pas avoir peur et refuser le changement qui est à l’oeuvre partout, ni être naïf", prévient-il. "Je ferai tout pour que nous soyons dans l’excellence en matière de recherche dans ce domaine", insiste le président de la République.

"Ce réseau connecté à l'écosystème français de recherche universitaire sera le vaisseau amiral de la recherche publique française en matière d'intelligence artificielle et un élément essentiel dans la formation de nouveaux talents. Il aura vocation à accueillir des financements privés et je veux ici saluer les partenaires industriels qui ont d'ores et déjà souhaité s'y associer. Ce qui permettra de créer au-delà de ce qui existe aujourd'hui des chaires d'excellence qui nous permettront aussi de faire venir pour un temps de leur carrière ou de manière plus stable les meilleurs chercheurs ou chercheurs-entrepreneurs du monde en la matière pour qu'ils viennent s'installer un temps en France. ", assure-t-il. 

Source : elysee.fr

Actualités sur le même thème